Dès juillet 2017, la ligne TGV Paris-Bordeaux va raccourcir son temps de trajet à 2h04. Mais il y a un problème majeur pour les voyageurs et la SNCF est allé directement à Hollywood pour le résoudre.
LE TGV S’ACCÉLÈRE …

Les nouvelles prouesses technologiques ont permis à la SNCF d’accélérer le trajet de ses plus grandes lignes de France. Vers Rennes, Toulouse, Montpellier et Bordeaux, les TGV ont vu leur durée de voyage diminué. Mais c’est surtout la ligne Bordeaux au départ de Paris qui sut susciter l’attention des consommateurs. En effet, on mettra désormais 2h04 pour faire ce trajet qui était auparavant de 3h12.

Cette nouvelle a fait le buzz et notamment pour les Bordelais qui verraient l’attractivité et le tourisme de leur région augmenter. Selon des études, la SNCF ferait donc 18,5 aller-retour par jour. Ce nouveau TGV Atlantique est prénommé « L’Océane » et il permettra de voyager plus vite et plus confortablement.
… ET HOLLYWOOD DOIT SUIVRE.

La SNCF va alors réfléchir à une nouvelle campagne pour attirer ses voyageurs sur ces nouveaux temps de trajet. Elle a demandé à l’agence de communication Buzzman de réaliser une campagne décalée pour ses consommateurs avec comme problématique : « Comment regarder son film intégralement si le temps de trajet est réduit ? ». Soucieux de ces passagers, ils ont intelligemment pensé à la frustration des voyageurs quand ils ne peuvent pas finir leur film lors du voyage.

Dans cette idée, ils ont réalisé un spot publicitaire qui montre la Responsable de la Relation Client TGV partant à Hollywood pour convaincre, l’un des plus grands réalisateurs américains, Kevin Costner de raccourcir la durée de ces films. Un film drôle et fun qui met en scène l’actrice française Camille Lou et le vrai Kevin Costner dans une aventure drôle et originale.

 

UNE CAMPAGNE DE MASSE QUI PLAÎT

La SNCF et l’agence Buzzman ont réalisé une campagne publicitaire disponible pour toute la population française. En plus du court-métrage, ils ont diffusé sur internet une bande annonce, ils ont ensuite parallèlement réalisé une campagne d’affichage en print géant sur les plus façades des plus grands cinémas de France.

Pour rester dans le contexte du cinéma, ils ont choisi de réaliser un panneau d’avertissement dans les cinémas pour prévenir les consommateurs « que le film qu’ils s’apprêtent à voir ne pourra pas être visionné sur la ligne Paris-Bordeaux ». Pour compléter au maximum cette campagne originale, la SNCF a publié une lettre ouverte à l’attention de Pedro ALMODOVAR (président du jury du Festival de Cannes 2017) pour lui demander également de raccourcir la durée des films.

Source : sncf.com

Source : sncf.com

Source : sncf.com

Source : sncf.com

Cette campagne publicitaire montre la réelle proximité que la SNCF veut avoir avec ses voyageurs. Elle fait attention à leur confort durant tous leurs trajets. Et elle prouve avec cette campagne publicitaire culottée et décalée qu’elle est prête à tout pour le plaisir de ses consommateurs.

 

Juliette B.